NOTRE HISTOIRE

2009

GENESE DU PROJET

2010

PREMIERE INSTALLATION

2015

SE FORMER

2016

LE PROJET TÊTE HAUTE

2018

LA CONCRETISATION

NOS RACINES

Avant de parler de bière, nous rendons hommage à celles et ceux qui sont passés avant nous. Enfants, nous avons eu la joie de connaître le plaisir des vendanges en famille, l'odeur de la cave, les raisins qui croquent sous la dent... Nos racines sont là, bien ancrées dans la terre.

NAISSANCE D'UNE PASSION

L'histoire de la bière Tête Haute débute en toute simplicité, dans la cuisine familiale. Un seul objectif : brasser nous-mêmes des bières de caractère qui nous plaisent. Dés la première fermentation c’est une évidence, le brassage va vite devenir une passion.

LE TEMPS DE L'EXPERIMENTATION

Le besoin de construire notre première pico-brasserie se fait vite ressentir. Nous mettons donc au point une première machine permettant de brasser 70 L de bière. C’est dans ces cuves que nous testerons avec patience et détermination tant de recettes jusqu’à obtenir les bières que nous aimions.

COMMENCER PETIT

Notre  première brasserie s’installe dans une ancienne cave à Oudon sur les bords de Loire. Nous testons nos bières auprès des cercles d’amis, en famille, les retours sont bons et lorsque ce n’est pas le cas, nous retournons brasser pour corriger le tir.

APPRENDRE ENCORE ET TOUJOURS

Après 4 années de maturation, l’appel du brassage est de plus en plus fort. C’est décidé, il est temps d’aller plus loin et de se former. Nous effectuons une série de stage au sein de différentes brasseries artisanales. Nous découvrons la beauté mais aussi la complexité des installations, la magie des fermenteurs alignés en silence.

CELUI QUI MARCHE DANS LES PAS D'UN AUTRE NE LAISSE PAS DE TRACE

Devenir brasseur professionnel est un bel objectif mais nous avons l’intuition que nous pouvons aller plus loin, ou du moins aller autrement. C’est lors d’un trek en montagne que l’idée surgit, comme si elle avait toujours été là quelque part : et si boire une bière pouvait engendrer un véritable impact social ? Comment ? En créant la première brasserie artisanale d’insertion. Nous en sommes convaincus, l’art du brassage peut être un formidable vecteur de lien social et un support adapté à l’insertion par l’activité économique.

L'AVENTURE COMMENCE

Le projet est audacieux, il va falloir être convaincant. Nous rejoignons l’incubateur des Ecossolies (structure Nantaise, phare de l’Economie Sociale et Solidaire). Chaque détail est passé à la loupe, travaillé, affûté pour que le projet prenne forme. La brasserie trouve son nom : Tête Haute en référence au projet social, au houblon qui pousse à 7 m de haut et à nos bières de fermentation haute.

LES MAINS DANS LA TERRE

Nous sommes issus d’un territoire et d’un passé vigneron. Nous avons toujours connu les vendanges, la vinification, les longues balades dans les vignes. C’est donc tout naturel pour nous de vouloir cultiver notre propre houblon, de mettre les mains dans la terre pour pouvoir être fiers de nos bières. Nous plantons notre première houblonnière durant le printemps 2018. C’est haut, les matériaux sont lourds, il pleut mais le jeu en vaut la chandelle, bientôt, des milliers de cônes vert se balanceront au vent avant de venir infuser leur poudre dorée dans les cuves de la brasserie.

LA BRASSERIE TÊTE HAUTE EST FONDEE

En juin 2018, l’entreprise Tête Haute voit le jour. Tout s’accélère, nous devons trouver un local pour accueillir les cuves. La brasserie s'installe sur la commune de Couffé, la phase d'amènagement peut démarrer.

ACCOMPAGNER & TRANSMETTRE

Nous y voilà, tout est prêt, les fermenteurs brillent, les sacs de grains sont empilés près du moulin, la première récolte de houblon est en chambre froide. Nous accueillons avec joie le premier salarié au sein de la brasserie. Premier d’une série que nous espérons longue et pleine de belles rencontres.

REGARDER LOIN

Jour après jour, brassin après brassin, la brasserie Tête Haute écrit son histoire et chaque salarié que nous accompagnons apporte sa pierre à l’édifice.